Ma soeur m'a offert un cadeau exceptionnel pour mon anniversaire : une journée de cours à Scook. Ne pouvant m'inscrire à temps (les plannings sont complet dès leur mise en ligne) et faute de disponibilité de ma part, j'ai réussit à avoir le cours le samedi 5 décembre.

8h40 j'arrive devant une immense bâtisse moderne à l'éfigie de la grande Anne-Sophie Pic. Sur le côté j'aperçoit des personnes qui s'activent dans une grande cuisine ? Est-ce le lieu où le cours se fera ? L'histoire prouvera que oui !!!STP86342

8h45 je pousse fébrilement  la porte de la boutique-école. Mes yeux sont automatiquement attirés par la profusion de matériel culinaire... Vais-je craquer ??? Pas le temps !!! Une jeune femme souriante et avenante : Christelle me propose de me diriger vers la cuisine que j'avais repérée un peu plus tôt.

Que dire de cette cuisine ??? Elle ferait pâlir d'envie n'importe quelle personne aimant cuisiner... De couleur gris foncé et alu brossé, c'est une pièce immense, lumineuse au milieu de laquelle trône un immense îlot central autour duquel sont disposées des planches à découper multicolores... Sur chaque planche on trouve un tablier, 2 couteaux, un crayon de bois et les fiches-recettes...

Christelle me propose de prendre mes affaires et m'offre un café ainsi qu'un morceau de cake confectionné par l'équipe. Nous attendons que tout le monde soit présent pour commencer... On s'inquiète même de savoir si j'ai fait un bon voyage pour arriver de ma Haute Savoie...

Tout le monde est enfin présent... Christelle nous présente le Chef : Stéphane Rossillon ainsi que Fanny son assistante...

Le Chef prend la parole : il nous explique le déroulement de la journée. Le thème de la journée sera les incontournables d'Anne-Sophie Pic à savoir :

STP86353* crème brulée au foie gras des Landes, espuma de pomme verte,STP86345

* le tartare d'huitres, émulsion fondue revisitée,

* la saint jacques au sudachi, lait de riz basmati au baies de genièvre,

* le soufflé chaud au Grand-marnier.

On nous propose de nous habiller avec le grand tablier et d'aller se laver les mains et puis... c'est parti !!!

Le rythme s'accelère, nous apprenons à ouvrir des huitres, défaire un foie gras, utiliser un thermomix...

Le Chef est patient, reprend lorsque nous ne comprenons pas, n'hésite pas à faire faire autre chose à ceux qui ont assimilé les techniques... d'ailleurs c'est à ce moment là que nous apprenons la technique pour émincer comme des pros...

Les deux premiers plats sont presque achevés, tout le monde s'active pour le dressage, on nous sert un verrre de vin blanc... nous pouvons enfin déguster...

La crème brulée au foie gras, comme nous l'avait annoncé le Chef est écoeurante, donc à ne servir qu'en amuse bouche, mais comme il nous l'avait préconisé, nous trouvons également que cet amuse bouche peut se servir en dessert ...

Le tartare d'huitre et son émulsion de fondue savoyarde est une association très improbable... pourtant j'ai adoré ce mélange...tant par son coté étonnant que par son côté gustatif...

La dégustation terminée, Christelle nous invite à nous habiller pour nous diriger vers le "Bistrot" le 7, pour le repas de midi... La distance qui nous sépare du restaurant est la bienvenue pour "s'aérer", la matinée s'est déroulée à un rythme soutenue !!!

Le 7 est un bistrot très moderne, aux couleurs béton et rouge... Christelle nous laisse entre les mains du maître d'hotel qui nous annonce les plats que nous allons déguster... Les petits clins d'oeil sont sympa, la baguette de pain dans son sachet comme si elle sortait de chez le boulanger, la serviette accrochée telle un torchon sur le côté de la table...STP86355

Je n'ai pas été particulièrement séduite par les plats proposés, surtout par le plat principal, je ne sais pas pourquoi... peut-être est-ce que j'étais déjà repue par la dégustation à l'école... Par contre le repas a permis aux convives de faire plus ample connaissance...

Une fois le repas terminé nous avons pu nous "ballader" dans l'univers Pic : la visite de la cuisine du bistrot et là encore j'ai été décue de ne pas voir la brigade au moment du coup de feu... puis nous nous sommes balladés dans les salons de l'hôtel... Il était temps de retourner à l'école pour la suite du programme...

L'après-midi s'est également déroulé à un rythme très soutenu durant lequel nous avons appris à cuire desSTP86369 saint jacques à basse température, et surtout découvert ce petit agrume japonais qu'est le sudachi... une véritable révélation tant le parfum de son zeste est une frangrance à elle seule...

Le Chef n'a pas hésité à nous apprendre des recettes non prévues au programme, STP86394comme le consommé de bardes de saint jacques...

Puis  parrallèlement nous avons fait le soufflé chaud au Grand-Marnier, recette inventée par André Pic, le grand-père d'Anne-Sophie.

Nous avons attaqué la dégustation de nos réalisations avec une heure et demie de retard mais quelle dégustation !!! Une explosion de saveurs à chaque bouchée !!!

La journée s'est terminée ainsi... personne n'avait envie de repartir (surtout pas moi), ceci a été une journée riche en partage, connaissance et dégustations...

Je tiens à remercier en tout premier ma petite soeur pour ce cadeau fantastique...

Le Chef : Stéphane Rossillon pour sa gentillesse, sa patience, pour ce qu'il a su m'inculquer et  surtout pour son humour !!!STP86359

Je remercie également toute l'équipe de l'école Scook toujours disponible...

C'est certain je retournerais chez Scook un jour... !!!