Ma quête du soleil continue aujourd'hui, premier jour de l'été... DSC_0446

Toutes les méthodes sont bonnes à prendre et toutes les incantations sont les bienvenues...

En ce jour, on peut le dire, maussade, j'invoque le dieu Soleil avec cette recette simplissime qui se consomme en Espagne... Les palmiers, leurs couleurs dorées et le côté ibérique de la recette le feront peut-être revenir..

Inutile de vous dire qu'ici, dans mon coin de Haute-Savoie, je ne ferais pas la fête de la musique cette année... je n'ai vraiment  (voire carrément) pas envie de ressortir les doudounes qui sont rangées jusqu'à, je l'espère, au moins octobre (on peut toujours rêver pas vrai ?).

Mais revenons à notre recette express !

Ingrédients :

* un carré de pâte feuilletée toute prête mais de bonne qualité (parce que oui ! En ce moment je suis faignasse !)

* sucre en poudre en bonne quantité.

Alors comme vous pouvez le constater cela peut s'avérer terriblement difficile à trouver !DSC_0445

Préchauffer le four à 200°C

Étaler la pâte feuilletée en forme de rectangle.

Saupoudrer généreusement la pâte de sucre. Passer à nouveau doucement le rouleau à pâtisserie pour que le sucre s'incruste.

Plier la pâte en deux, puis à nouveau en deux.

Vous obtenez un boudin de pâte feuilletée.

Sur une plaque à pâtisserie déposer une feuille de papier sulfurisé et couper des tranches dans le boudin d'un centimètre d'épaisseur. Les poser sur le papier - pas coté tranche, mais bien à plat-  saupoudrer à nouveau de sucre et aplatir doucement.

Enfourner pour une douzaine de minutes. Laisser refroidir.

LE PETIT PLUS : si vous avez le courage et surtout le temps, faire fondre du chocolat au bain marie et tremper une face du palmier une fois ce dernier cuit .